MARRAKECH 2015 - BAYER LERVERKUSEC Rillieux, attention, équipe de copains à prendre très au sérieux…


Publié le Mercredi 4 Mars 2015 à 05:52


Composé de trentenaires ayant connu des niveaux intéressants de la ligue Rhône-Alpes, le Bayer Leverkusec a remporté haut la main la ligue du Stadium de Rillieux, sans jamais vraiment se prendre au sérieux. Ses futurs adversaires de la Gatorade Confédération5 de Marrakech en avril seraient bien inspirés de le faire, sous peine de surprise…


Le Bayer Leverkusec ne se prend pas au sérieux mais est à prendre très au sérieux à Marrakech...
Le Bayer Leverkusec ne se prend pas au sérieux mais est à prendre très au sérieux à Marrakech...
Christophe, comment est née ton équipe du Bayer Leverkusec ?
L'équipe est née en 2013 grâce à Cyril Bosson, un ami et ancien coéquipier. On était tous du même club de Caluire et on avait l’envie de rejouer ensemble depuis quelques temps. Cyril nous a tous appelé un par un… tous les jours jusqu’à ce qu’on lui dise oui. Son insistance a fini par payer (rires)
D’où vient ce nom ? Qui en est à l’origine ?
Au tout début de l’histoire, on a tous proposé un nom et c’est le mien qui l’a emporté. On ne se prend pas au sérieux et « Bayer Leverkusec » colle bien à notre vision du Foot5. Avant tout une histoire de potes. Guillaume s’est occupé du logo, vu qu’il a pas mal de temps libre au boulot.
Parles-nous un peu des joueurs qui composent l’équipe…
Déjà, on est quasiment tous des amis d’enfance, avant d’avoir tous joué ensemble à Caluire, sous les ordres d’un coach qui s’appelait et s’appelle encore Emile Allibrandi. Pour les autres, c’est Cyril qui s’est occupé du recrutement avec Igor pour sa patte gauche et Nico pour sa fougue.
Sur le terrain, c’est quoi les atouts du Bayer Leverkusec ?
La vitesse de Seb et la passe extérieur de Julio avant tout... Plus sérieusement, c'est notre envie de nous retrouver ensemble qui fait notre force. Du coup, sur le terrain, on a vraie volonté de se défoncer les uns pour les autres, pour mieux savourer les girafes après les match.

ON NE SAVAIT PAS TROP OU ON ALLAIT QUAND ON S’EST INSCRIT A LA LIGUE…

Ses faiblesses… Mais en a-t-elle ?
Si, quand même. Notamment le fait que nous mettons toujours un quart d’heure à rentrer dans les matchs. Après, on doit tout donner pour remonter. Mais on aime ça aussi. Surtout Cyril et Rodolphe, ça les excite de courir après le score.
Vous avez remporté la ligue du Stadium de Rillieux, ce qui vous permet de partir à Marrakech à la finale internationale de la Gatorade Confédération5 Cup du réseau FutbolFutbol. Parles-nous un peu de cette épreuve et de votre parcours jusqu’à la victoire finale ?
Très sincèrement, lors de notre inscription, on ne savait pas trop à quoi s'attendre. On ne pensait vraiment pas gagner au début. Mais à force de remporter des matchs, on s'est pris au jeu. On savait que Marrakech était au bout et on a gagné vingt-et-un matchs sur vingt-deux au final. La ligue s’est donc bien déroulée pour nous, dans un très bon état d’esprit et avec une organisation très réussie de Julien Tanzilli, l’un des gérants du complexe.
Pour Marrakech, il parait que tu as prévu d’embarquer un gardien de but très très très expérimenté. Pourquoi ?
Geoffray, notre gardien titulaire, ne peut pas se libérer pour le voyage au Maroc. On s'est donc mis à la recherche d'un jeune gardien pour faire descendre la moyenne d'âge. Sauf que le seul qui a répondu est Fred Coton (42 ans)… C'était pourtant celui qu’on n’avait justement pas appelé ! Tant pis pour la jeunesse, il va nous apporter toute son envie, sa bonne humeur et son expérience des grands Rendez-vous d’après ce qu’on sait de lui. Et puis, il a une entreprise de couverture-zinguerie qui marche très fort. On peut espérer un jeu de maillot sponsorisé (rires)

Ce gardien est une bombe ! A 42 ans, Fred Coton sera l'une des attractions de la Gatorade Confédération5 à Marrakech...
Ce gardien est une bombe ! A 42 ans, Fred Coton sera l'une des attractions de la Gatorade Confédération5 à Marrakech...

POUR L’INSTANT, NOTRE LIGUE ET UN ENTRAINEMENT PAS SEMAINE NOUS SUFFISENT…

Plus sérieusement, tu t’attends à trouver quoi sur place ?
Un tournoi relevé dans un cadre magnifique. J’espère que l'organisation sera au niveau. On a hâte d'y être !
Quelles seront vos ambitions dans ce contexte relevé ?
Honnêtement, on va faire de notre mieux. Mais on a conscience de nos limites et c'est déjà super pour nous d’être là-bas. L’objectif sera d’en profiter au maximum pendant, et après les matchs. Après, on aime tous la compétition. On y va donc pour jouer a fonds.
L'équipe a t-elle vocation à participer à d’autres épreuves de Foot5 en France ?
Pour l'instant nous nous contentons de notre ligue du lundi et d’un entrainement le jeudi. Et on bien l’intention que ça dure encore quelques années. On essayera de faire quelques tournois dans la région si les occasions se présentes.
Plus globalement, quelle est ta vision du Foot5 ?
La discipline attire de plus en plus de bons joueurs car il y moins de contraintes que le foot à 11. Les différences d’âges sont aussi moins flagrantes sur le terrain. Sur la région lyonnaise, les complexes sont nombreux et de qualité. Mais Il faut absolument que le Foot5 conserve ses valeurs d'enthousiasme, de créativité et de proximité…

Propos recueillis par Denis Dupont

Plus d'information sur la Gatorade Confédération5 Cup...

Voir dossier d'inscription pour Marrakech 2015...

Christophe DUCARRE
Né le 12/11/1980
Job : directeur d'agence bancaire
Parcours foot à 11 : Caluire SC, Olympique Lyonnais, CASCOL, Caluire SC, FC Limonest, FC Bords de Saône, Caluire SC

Le BAYER LEVERKUSEC
- Geoffray Balsa (20 ans, gardien)
- Fred Coton (42 ans, gardien numéro1. Ne participe qu’aux grands rendez-vous)
- Cyril Bosson (35 ans, défenseur)
- Julien Arnaud (35 ans, défenseur)
- Rodolphe Rosset (33 ans, défenseur)
- Igor Adelhanof (35 ans, défenseur)
- Sylvain Perez (33 ans, piston)
- Nico Garcia (33 ans, piston)
- Guillaume Barthel (33 ans, piston)
- Sebastien Rivoire (38 ans, attaquant)
- Christophe Ducarre (34 ans, attaquant)

MARRAKECH 2015 - BAYER LERVERKUSEC Rillieux, attention, équipe de copains à prendre très au sérieux…









module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut









Partager ce site
Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile