Marc DESSENIS (Soccer Park) : "Nous n'étions pas à l'aise après la finale de Champigny"...


Publié le Lundi 18 Mai 2015 à 06:06


Soccer Park est un groupe jeune, qui apprend de ses échec, pour évoluer encore, au service de ses clients. Retour sur l'expérience Coupe du Monde avec Marc Dessenis, l'un des quatre mousquetaires, et sur la suite des événements pour cette fin de saison...


Marc DESSENIS (Soccer Park) : "Nous n'étions pas à l'aise après la finale de Champigny"...
Marc, nous n’avons pas eu de nouvelles de toi depuis la finale de la Coupe du Monde de Champigny. Peux tu revenir sur l’évènement ?
C’est vrai, on a eu pas mal de boulot depuis avec notamment le lancement des travaux à Strasbourg et un petit séjour à Dubaï pour supporter les vainqueurs des qualifications, la 911 FF Dijon !

Il se murmure que la finale nationale de l'épreuve ne s’est pas aussi bien passée que les qualifications. Tu confirmes ?
Effectivement. Après des qualifications qui ont réuni plus de 150 équipes à travers la France, pour plus de 500 matchs qui se sont bien déroulés, nous avons eu une finale compliquée à gérer. Nous avions choisi la formule championnat pour limiter les tensions et les aléas du tirage au sort. Deux équipes sont rapidement sorties du lot et se sont neutralisées en confrontation directe (NDLR la 911 FF Dijon et la Masia de Pau) et le règlement prévoyait alors de les départager au goal average général. Mais il restait à ce moment et malheureusement assez de matchs pour que les équipes puissent s’entendre sur des scores, permettant d’orienter le classement final. Une situation prévisible que nous n’avions pas suffisamment anticipée. Soccer Park est un réseau jeune. Nous apprenons et progressons tous les jours et on fera mieux la prochaine fois. L’essentiel est que les joueurs aient pris du plaisir et que nous ayons maintenu pendant les 500 premiers matchs l’esprit convivial et fun qui caractérise notre groupe. C’est le feed back unanime que nous avons eu de l’ensemble des équipes des phases qualificatives et je peux vous garantir que la 911 a vécu un rêve à Dubaï !

La 911 FF Dijon a dignement représenté la France à Dubaï...
La 911 FF Dijon a dignement représenté la France à Dubaï...

"La 911 FF Dijon pouvait aller au bout à Dubaï..."

Le meilleur a-t-il gagné à Champigny ?
Clairement la 911 et la Masia de Pau se sont montrées comme les deux meilleures équipes sur cette phase finale. Une seule partait à Dubaï et, selon le règlement, c’était la 911 qui avait le meilleur goal average général. C'est donc elle qui est allée disputer la finale mondiale à Dubaï.

Justement, un mot sur la finale de Dubaï. Satisfait du parcours de la 911 FF Dijon ?
Fier, oui... Les Dijonnais ont été énormes ! Mais satisfait non. Car à mon sens, ils avaient la capacité d’aller au bout et de ramener la Coupe du Monde, sans rougir devant les autres meilleures formations de la planète. Sans les coups durs et blessures, l’épilogue n’aurait pas été le même. En tous cas, pour avoir accompagné cette équipe à Dubaï, je ne peux que louer son état d’esprit exemplaire, sa sympathie… et être admiratif de son niveau de jeu.

Et quid de la Masia de Pau, éliminée dans des conditions litigieuses ?
Je comprends sa frustration. Et on a beaucoup réfléchi à cette situation au sein du réseau car nous n’étions pas à l’aise avec la façon dont les événements se sont déroulés à Champigny. Nous avons donc décidé de l’inscrire dans notre prochaine opportunité d’envergure internationale.

"Pas une compensation pour la Masia de Pau, mais une juste récompense..."

De quoi s’agit-il exactement ?
Nous discutons avec l’EMF (EuroMiniFootball Association) depuis plus d’un an pour s’associer à leurs événements d’envergure internationale et nous avons d’ailleurs mis en relation l’EMF et la FFF pour voir comment ils pouvaient travailler ensemble à l’internationalisation du Foot5. Dans le cadre de ces discussions, Soccer Park a l’opportunité d’envoyer une équipe aux championnats d’Europe en Croatie au mois de Septembre prochain. Vue la qualité de la Masia de Pau sur et en dehors du terrain et les circonstances de son élimination en Coupe du Monde, nous l’avons sélectionnée pour cette compétition. Ce n’est pas une compensation, mais une juste récompense pour cette équipe très compétitive jouant régulièrement au Soccer Park Pau et au comportement exemplaire.

Economiquement, l’organisation de la Coupe du Monde était-elle une bonne opération financière pour le réseau Soccer Park ?
L’objectif principal était de proposer un événement unique dans notre réseau, avec une dimension internationale qui n’existe pas sur les autres manifestations, et complémentaire de nos Masters de septembre. Nous ne regardons pas ces événements purement du point de vue financier, mais plus globalement sur ce qu’ils apportent à l’expérience client Soccer Park. De ce point de vue nous sommes très satisfaits du concept final auquel près de 1000 joueurs ont adhéré, même si nous avons pas mal d’idées pour l’améliorer encore. Cela nous a également permis de structurer le réseau sur des manifestations d’envergure et de continuer à apprendre, pour proposer à nos clients plus que du foot.

La Masia de Pau ira en Croatie en septembre...
La Masia de Pau ira en Croatie en septembre...

"On tranchera avec nos responsables de complexes pour savoir si on refait la Coupe du Monde"...

Allez-vous repartir la saison prochaine sur cette opération ?
C’est une excellente question, que l’on tranchera avec nos directeurs de complexes pendant notre séminaire annuel. Mais vous serez les premiers informés...

Un mot sur vos Masters. Comment cela va t il se passer cette saison ?
Les Masters sont un peu comme une réunion de famille chez Soccer Park… Niveau compétition, d’abord, avec la venue à Antibes des équipes ayant remporté les Ligue5 et que nous connaissons donc très bien. Elles partagent nos valeurs et seront invitées par le réseau, Mais aussi au niveau interne, puisque notre séminaire avec tous les directeurs de complexes précède le week-end de compétition. Ca sera l’occasion de nombreux échanges. En résumé au menu des 16-17-18-19-20 septembre prochain, il y aura du travail, de la compétition, de la fête… Mais surtout un max de plaisir !

Recueillis par Denis Dupont

Marc DESSENIS (Soccer Park) : "Nous n'étions pas à l'aise après la finale de Champigny"...









module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut









Partager ce site
Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile