FFF – Lionel BOLAN : « Pas forcément une recherche de nouveaux licenciés… »


Publié le Mercredi 24 Juin 2015 à 19:03


Lors de son Assemblée Générale, vendredi dernier à Nantes, le président de la Ligue de Football Amateur, Lionel Bolan, a fait le point sur le Foot loisir et notamment les complexes de Foot5...


FFF – Lionel BOLAN : « Pas forcément une recherche de nouveaux licenciés… »
« Nous sentons que les gens ont envie de faire un autre football... »
Devant l’ampleur prise par le développement du Foot5, et des nombreux complexes qui sillonnent la France, Lionel Boland est revenu sur le sujet à l’issue de l’assemblée générale de Ligue du Football Amateur : « On est à 2,3 millions de licenciés, mais il y a aussi quatre millions de pratiquants de Foot5, a-t’il confié. Il existe donc d’autres besoins pour les fans de football. Certains ne veulent plus de compétition le week-end et préfèrent se retrouver avec des amis en semaine en jouant au foot puis en faisant un repas ensuite. »
C’est exactement la configuration des complexes de Foot5 qui proposent de nombreuses animations, notamment pour les entreprises et les étudiants avec des tournois conviviaux. Loin des contraintes de la Fédération Française de Football.

Le National Foot5, première épreuve organisée par la FFF...
Le National Foot5, première épreuve organisée par la FFF...

Des partenariats entre privés et Districts...

Certains Districts ont néanmoins essayé de mettre en place des partenariats avec des complexes, comme c’est le cas en Loire Atlantique. « Nous avons des créneaux des jeunes régulièrement sur un terrain à Vertou, explique Alain Martin, le président du plus gros District de France en terme de licenciés. Nous emmenons des jeunes, ce qui est très intéressant au niveau technique de jouer sur des petits terrains. » De nombreux clubs ont aussi mis en place ce genre de partenariats qui permet aux complexes combler certaines heures creuses comme le mercredi après-midi.
Concernant les non-licencés, la LFA a envie de les rapatrier dans son giron comme le montre la création de la coupe de France de Foot5. « Ce n’est pas forcément une recherche de nouveaux licenciés, se défend Lionel Boland. Nous devons pouvoir offrir aux gens qui veulent pratiquer notre sport un cadre adapté. »
Il faudra peut-être lâcher un peu de lest aux centres privés pour que ce soit possible.
Affaire à suivre…

A Nantes, Jérôme Bouchacourt









module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut









Partager ce site
Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile