P.A Taravel : "La motivation me manquait"


Publié le Mardi 19 Septembre 2017 à 10:00


Fondateur de l'Espoir Club Boretti à Grenoble et figure emblématique du monde du foot à 5, "Tara" prend du recul et passe la main. Sa disponibilité, sa bonne humeur et sa gentillesse faisaient l'unanimité auprès de tout le monde...


Tara, tu as donc pris ta retraite ?
La retraite ! Je prends direct un coup de vieux la (rires). Mais effectivement je me suis retiré du projet initialement ECB, et désormais Grenoble Soccer 5, et plus généralement du foot à 5. J’ai totalement coupé.

Plus sérieusement, la motivation n'était plus là ?
Je pense en effet que le nerf de la guerre est là. La motivation me manquait. Le plaisir n’était plus ou peu présente. Le foot à 5, toute SFL ou compétition nationale qu’il est reste un loisir. Et quand loisir rime avec contraintes, on va dans le mur. J’ai donc pris cette décision d’une façon qui peut paraitre « brutale » mais c’est un choix réfléchit. La fin de saison dernière avait déjà été faite en ce sens, puisque Julien Seba avait pris la gestion de tout le groupe, et géré les matchs et tournois.

Est-ce lié aux résultats quelques peu décevant de la saison dernière ? ou à devoir se remotiver pour un nouveau projet avec Grenoble Soccer 5 ?
Ma décision n’est nullement en lien avec les résultats décevants obtenus en SFL. D’ailleurs nous nous attendions à ces résultats. L’ECB et cela a toujours été la volonté n’a que très peu évolué en termes d’effectif. Par contre les équipes que l’on affrontait étaient, elles de plus en plus solides et complètes. Les résultats obtenus reflètent donc le niveau réel de notre groupe. Nous avons quand même accroché des équipes, et même quelques ténors de la SFL. Nous méritions mieux sur certains matchs, mais c’est comme ça, sans regret. Quant au nouveau projet et à la fusion dont est né Grenoble Soccer 5, je suis satisfait. Cela permet au foot 5 grenoblois d’être toujours représenté au niveau SFL. Je suis content de la passe-dé … A eux maintenant d’en profiter et de faire honneur à notre ville.

"Les formats se « professionnalisent » plus vite que les équipes"

Tu n'es pas le premier à être usé au bout de 4 ou 5 ans de "joueur-manager", peux-tu expliquer brièvement l'ampleur de la tâche pour ceux qui l'ignorent ?
Je ne pense effectivement pas être le seul. Nous avons fondé nos équipes aux balbutiements du foot à 5. Il a très vite évolué. Pour participer à des compétitions comme la SFL ou le Convifive et jouer les différents tournois, c’est un boulot titanesque. Les formats se "professionnalisent" plus vite que les équipes. Même en créant une association, cela reste du bricolage. Il fallait tout gérer seul, les inscriptions, les déplacements, les réceptions, les équipements, les compositions d’équipes, trouver des arbitres. Sans compter l’investissement des joueurs … le problème est là, avec toujours le fameux doublon entre foot à 11 et à 5. Les gars ne veulent pas choisir alors que cumuler les deux n’est à mon sens pas possible.

Foot loisir et 3ème mi-temps au programme maintenant ?
Oui pourquoi pas. Mais je dois t’avouer que je n’ai pas touché un ballon depuis plusieurs mois. Je suis à la limite du rejet. Je cours dans la pampa et les montagnes qui entourent Grenoble. Le temps de parcourir tous les sentiers de trail, je pense que j’en ai pour 15 – 20 ans. Je reviendrais peut-être au foot à 5 par la suite. (rires).
Il n’est pas à écarter que l’ECB version initiale participe pour le plaisir à quelques tournois. Car de nombreux joueurs ont pris du recul en même temps que moi.


Le traditionnel "dernier mot pour toi" cher à Mister Dupont...
Alors déjà comme il est cher à Denis, je tiens à le saluer. Un vrai passionné qui suit et fait partager le foot à 5 via 5foot5. Ne change rien, quoi que disent les gens.
Je tiens également à saluer quelques figures emblématiques du foot 5 que j’ai eu le plaisir de côtoyer. Jean-Bernard Brunet la légende de FFBB et tout le groupe bordelais. Le déplacement à Bordeaux valait à lui seul la participation à la SFL. Abdel Dermouche et Nando Campion, les sages du Cinco Deportivo, Pascal Pestruschi le beau gosse de la Saba, Mohand Koubaa de la Team Rocket, Wilfried Massez de Pau, ou encore Jean-Pierre Gruppi, le gourou de la secte. J’en oublie surement.
Un dernier petit mot : à mon épouse, que je remercie de m’avoir supporté dans cette aventure, et autorisé toutes mes absences, et à Adriano Schiavone à qui je souhaite un bon rétablissement suite à sa grave blessure.


Paul

Témoignages

Nando Campion (Cinco Déportivo)
"Beaucoup de bonheur et de réussite à toi dans ta vie personnelle et tes nouvelles entreprises, ce fut un plaisir de te connaitre et j'espère que l'on aura l'occasion de se recroiser"

Pascal Petruschi (Saba Foot)
"Pierre Adrien va laisser un grand vide derrière lui. Il a été un capitaine exemplaire durant toutes ces années avec l'ECB. Il fait partie de ces hommes de l'ombre dont ce sport a besoin. Son investissement et son envie de progresser vont manquer. Bravo pour tout ce que tu as fait et à bientôt."

Mohand Koubaa (Team Rocket)
"Un état d'esprit comme on apprécie dans le foot 5, il ne laissera pas de grosses traces en tant que joueurs (rires) mais c'est vrai qu'en terme de gestion et management l'ECB lui doit beaucoup."

Wilfried Massez (Soccer Pau)
"Que dire sur Tara...il fait partie des pionniers du foot5 et il sera toujours de ceux qui ont compté qu'importe le tournant que prend notre discipline.
Tous les capitaines savent comme il est dur de gérer un groupe avec tout ce que cela comprend de difficultés humaine, logistique ou financière et Tara a toujours été bon dans ces domaines.
Mais si je devais retenir une chose, c'est que Tara était l'un des garants de l'état d'esprit du foot à 5 qu'on aime."


J.B Brunet (coach FF Bordeaux)
Simplement dire que ces dernières années , lors des rencontres que nous avons joué, avec et donc pas contre Grenoble, ont toujours été une réel plaisir !!! L'engagement dans la compétition n'est pas nécessairement source de "conflits"... En tout cas, jouer avec Tara ce ne fut QUE du plaisir !!!



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 08:57 Double A Dijon - Hmida Chegri "Une grande fierté"











Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile