CONVI'FIVE Powerade Ligue (finale) - Seize EQUIPES au crible...


Publié le Lundi 6 Juillet 2015 à 06:55



CONVI'FIVE Powerade Ligue (finale) - Seize EQUIPES au crible...
A la fin, le vainqueur a toujours raison... et cette année, c’est FF Bordeaux le patron, après deux tentatives infructueuses.
Néanmoins, ils étaient seize au rendez-vous de Beauchamp, avec des fortunes et des prestations diverses.
5foot5 vous livre son analyse, équipe par équipe.

REVOIR LE DEROULE DU CONVI'FIVE ET TOUTES LES REACTIONS VIDEOS SUR LA PAGE FACEBOOK 5FOOT5...

FF BORDEAUX (vainqueur)
Les Bordelais avaient tout misé sur le Convi’Five cette saison, épreuve qui se refusait à eux depuis deux ans et deux finales de suite perdues. Ils ont été récompensés de leur choix avec une première victoire dans l’épreuve phare du Foot5 hexagonal. Mais que ce fût dur pour la bande à coach JB Brunet, systématiquement accrochée à partir des 8èmes de finale, avec un Kéké Kistohurry moins influent qu’à l’accoutumé, mais sachant se mettre au service du collectif. Un mal pour un bien peut-être, qui a permis aux Girondins d’être dans le bon tempo en finale contre FF Marseille, pour s’offrir la Graal tant espéré.

FF MARSEILLE (finaliste)
Indiscutablement la meilleure équipe du tournoi, avec un Gaétan Maison véritablement impressionnant, à la fois spectaculaire et efficace. Mais ça n’a pas suffi pour la bande à Bonnot qui a trébuché sur la dernière marche face à FF Bordeaux. Les Marseillais ont peut-être payé à ce moment-là leur parcours trop « facile » face pourtant à des adversaires de renom.

SOCCER64 (demi-finaliste)
Le Soccer64, c’est toujours costaud et compliqué à jouer. Venus avec ambition à Beauchamp, les Palois n’ont pas déçu en atteignant les demi-finales sans trembler. Hélas pour eux, ils sont tombés contre un grand FF Marseille en demie. Peut-être manque-t-il encore aux Béarnais ce joueur de génie qui les ferait passer du statut d’équipe solide à celui de machine de guerre.

CINCO DEPORTIVO LEYENDAS (demi-finaliste)
Une des très bonnes surprises de cette finale, que l’on attendait pas forcément à ce niveau. Avec un grand Nando Campion à la manœuvre et un infatigable Clément « Toti » Teissier sur le gazon, les « Cinquistes » sont passés tout près de la finale, chutant finalement aux tirs au but face à FF Bordeaux, après avoir remonté un handicap initial de trois but. La marque de ceux qui ne lâchent jamais rien…

SABA FOOT5 SALON (quart de finaliste)
Les Provençaux ont été égaux à eux-mêmes. A savoir rigoureux défensivement et très bien organisés pour s’éviter toute mauvaise surprise face à des adversaires de leur niveau ou inférieur, bien qu’ils aient dû s’en remettre aux penaltys pour écarter Set&Match Moins en 8ème de finale. Fred « Bolo » Bouvet et sa team pourraient faire très mal le jour ou ils auront trouvé un sérial buteur.

CINCO DEPORTIVO ESTRALLAS (quart de finaliste)
Les fantasques Estrellas ont été… égaux à leur réputation ! Arrivés sur le tard samedi matin, après un premier tour manqué la veille, Bouyagui Kébé et sa bande ont malgré tout terrassé La OLA64, avant d’être tous près de sortir FF Bordeaux en quart. Qui dire des « nighteurs » franciliens ? Pas grand-chose en fait et l’on n’est même pas certain que plus de sérieux serait un gage de réussite pour eux tant leur style de jeu colle à leur style de vie... spontané et sans calcul !

FISTINIERE BEAUCHAMP (quart de finaliste)
Peut-être la meilleure surprise du tournoi. Du moins, celle que l’on n’attendait pas à ce niveau. Avec sérieux, mais aussi talent, l’équipe dirigée par Jérôme Chatagnol a réalisé le carton plein de victoire jusqu’en quart de finale. Moment où le niveau s’est élevé pour elle face à une expérimentée formation du Cinco Déportivo. Et encore, il ne s’en est pas fallu de grand-chose. A revoir, indiscutablement.

TEAM-ROCKET (quart de finaliste)
Certes Mohand Koubaa et ses partenaires sont tombés comme d'autres face à un impressionnant FF Marseille en quart de finale. Mais on aurait aimé qu’ils accrochent plus les Marseillais, eut égard à leur réputation et surtout, leur palmarès cette saison qui en faisait des favoris logique du Conv’Five. Ils n’ont malheureusement pas su élever leur niveau de jeu, sachant qu’ils avaient déjà éprouvé toutes les peines du monde à se débarrasser de la Z7 de Bouc Bel Air en huitième de finale. On retiendra malheureusement qu’il manque toujours quelque chose aux Noiséens à l’heure d’aborder les grands rendez-vous. Quoi ? A eux de le trouver…

LA OLA64 BAYONNE (8ème de finaliste)
L’équipe de Christophe Alidor aurait éventuellement peut prétendre aux quart de finale. Mais pas mieux. Les Bayonnais sont toujours à la recherche d’un second souffle depuis leur brillante victoire de 2012 au Canet en Roussillon. Et si celui-ci avait pour nom Francisco Battista ?

SET&MATCH MIONS (8ème de finaliste)
Décevants le vendredi, les Lyonnais ont su redresser la barre, et surtout serrer leur défense le samedi après les trente buts concédé la veille. Résultat, ils ont tenu la dragée haute à la Saba Foot5 de Salon, ne chutant qu’aux penaltys. Le potentiel était là, pas la cohésion qui avait parmi aux coéquipiers du vétéran Maurice Obitz de surprendre et d’impressionner leur monde à Béziers. Du pain sur la planche pour coach « Mourinho » Comte, mais le jeu en vaut la chandelle.

BLAKS DEVILS BEAUCHAMP (8ème de finaliste)
Les Blacks Devils de Beauchamp ont vraiment un diable en eux. Il se nomme Skander Sichaib, génial joueur, au service d’une formation solide et efficace. Pas suffisant toutefois pour intégrer les quarts de finale. La faute à FF Bordeaux, tombé trop tôt sur la route des Franciliens, pas si loin que ça toutefois au final.

PEMP FOBAL SAINT-BRIEUC (8ème de finaliste)
Conforme serait-on tenté de dire au sujet de la prestation des joueurs de Pierre Dos Santos. Deux défaites logiques en poule face aux cadors bordelais et marseillais et une victoire contre les voisins de l’ouest d’Angers. Mais le breton n’aime pas quand la route s'élève, hormis Bernard Hinault. Les Bricochins n'ont donc pas été en mesure d’inquiéter les Leyendas en quart de finale, malgré un très bon Nicolas Rault dans la cage. Recrutement et travail devrait leur permettre de progresser dans la hiérarchie du Foot5 hexagonal.

ECB GRENOBLE (8ème de finaliste)
On attendait peut-être un peu mieux des Grenoblois et de leur buteur Adriano Schiavone. Mais que pouvaient-ils faire en huitième de finale contre la machine de guerre marseillaise ? Ils ont aussi eu la malchance de tomber dans une poule D des plus relevées, avec les Leyendas et le Soccer64, ne s’inclinant que d’un but face aux deux. Il a simplement manqué un peu de bouteille à la bande à Taravel.

Z7 BOUC BEL AIR (8ème de finaliste)
L’équipe emmenée par Pascal Rébora a failli créer la plus grosse sensation du tournoi en étant toute proche de sortir la Team-Rocket en huitième de finale. Mais après avoir compté plus quatre au compteur, les sudistes ont manqué de souffle, plutôt d’expérience, pour aller au bout de leur exploit. A revoir toutefois car une vraie équipe est née, au potentiel prometteur.

SOCCER LA MANS (8ème de finaliste)
L’équipe du gérant-joueur Brice Soile était venue pour apprendre et… elle a appris !

CHAUSS7 ANGERS (8ème de finaliste
Invités surprise de cette finale alors qu’on attendait plutôt les Landers, les Chauss7 d’Angers ont beaucoup souffert, mesurant le chemin qu'il leur restait à parcourir pour être au niveau d'une compétition... de haut niveau !

FF Bordeaux
FF Bordeaux

FF Marseille
FF Marseille

Soccer64 Pau
Soccer64 Pau

Cinco Deportivo Leyendas
Cinco Deportivo Leyendas

Cinco Deportivo Estrellas
Cinco Deportivo Estrellas

Team Rocket
Team Rocket

Fistinière Beuchamp
Fistinière Beuchamp

Saba Foot5
Saba Foot5

Chauss7 Angers
Chauss7 Angers

Soccer La Mans
Soccer La Mans

Set&Match Mions
Set&Match Mions

ECB Grenoble
ECB Grenoble

Z7 Bouc Bel Air
Z7 Bouc Bel Air

La OLA64 Bayonne
La OLA64 Bayonne

Pemp Fobal Saint-Brieuc
Pemp Fobal Saint-Brieuc

Blacks Devils Beauchamp
Blacks Devils Beauchamp








module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut



module bannierehaut






Partager ce site
Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile