Samuel HOULES (Bubble Bump) : « Bientôt un championnat de France de BUBBLE ! »


Publié le Mercredi 3 Décembre 2014 à 05:28


A la tête de la société Bubble Bump, qui propose de franchiser l’activité bubble en France et bientôt à l’étranger, Samuel Houles est un de ces personnages que l'on appelle de "bons clients". A la fois passionné et intarissable pour parler de ses bulles et de ses franchisés, l'entrepreneur fourmille d'idées, comme celle de créer un prochain championnat de France de sa discipline. Entretien avec un entrepreneur qui fourmille d'idées...


Samuel HOULES (Bubble Bump) : « Bientôt un championnat de France de BUBBLE ! »
Samuel, commençons par un petit historique : comment, quand et où sont nées les bubbles ?
Les bubbles sont nées en Norvège du "délire" de ses deux créateurs… Comme il arrive parfois d’avoir des idées folles lors de repas animés entre amis. L’histoire est partie de là.
Et toi, comment t'es venue l'idée de te lancer cette activité ?
J'ai vu une vidéo sur Internet il y a maintenant deux ans et j'ai voulu tester. Je me suis dit : « à mon tour de délirer ». Mais il n'y avait pas de bubble en France. J'en ai donc fait venir quelques-unes, juste pour faire une
soirée entre potes... Tout le monde a été conquis. J’ai alors compris qu'il y avait peut-être une réelle opportunité derrière ce jeu.

La pratique fait fureur en France. Comment expliques-tu ce succès ?
L'humain aime bien l'originalité et les sensations nouvelles ... Le voilà servi. Mais surtout, c'est la seule activité où on peut se rentrer dedans sans se faire mal. C'est réellement unique !
Est-ce pareil dans d'autres pays ?
L'activité commence à se développer un petit partout. Nous, à Bubble Bump, on ouvre dans les prochaines semaines en Espagne et en Belgique pour commencer notre développement à l'international.

L'objectif est de permettre aux Français de faire des bubble à moins de cinquante kilomètres de chez eux.

Que réponds tu à ceux qui disent que l'utilisation des bubbles peuvent affaiblir, voir détériorer les infrastructures des complexes de Foot5 ?
Cela fait plus de un an que nous pratiquons de façon assez intense dans pas mal de complexes de Foot5 et rien de cela n'a encore eu lieu nulle part.
Parles-nous de ta société Bubble Bump ? Comment t'es venue l'idée et quand l'as-tu créée ?
J'ai créé Bubble Bump en septembre 2013. A la base, "bump", veut dire "bousculer". C'était approprié au jeu à
proprement parlé. Mais je n'imaginais pas un tel engouement et un développement aussi rapide. Au départ, je voulais juste faire des "sundays bumping".

Des sundays bumping ?
Tu t'es déjà retrouvé un dimanche après-midi, sur ton canapé, avec des amis à te demander ce que vous pouviez faire ... Et là, tu en as toujours un qui dit : "on est dimanche ... Ya rien à faire." Voilà, je voulais bousculer les habitudes, trouver une distraction pour pouvoir occuper ces journées-là et permettre de s'éclater entre amis.
Et de franchiser, qu’est-ce qui t’a donné l’idée ?
Nous avons fait jouer à peu près 3000 personnes sur Toulouse au départ. 3000 personnes qui se sont éclatées. Vus les appels quotidiens que l’on avait et les sollicitations médiatiques dont on a fait l’objet (Arthur sur TF1, la chaîne Gulli, l'équipe.fr, 20, minutes.fr, le figaro, Yahoo, Eurosport...), j'ai compris que l'opportunité pouvait être encore plus grande. L'objectif de notre franchise est de permettre aux Français de faire des bubble à moins de cinquante kilomètres de chez eux.

Samuel HOULES (Bubble Bump) : « Bientôt un championnat de France de BUBBLE ! »

"Le concept est prévu pour qu’il revienne moins cher de venir chez nous plutôt que de se lancer seul.

Concrètement, que proposes-tu à tes franchisés ?
JFK disait : "L'art de la réussite consiste à savoir s'entourer des meilleurs". Je l'applique au quotidien. Pour cela, nous nous sommes entourés d'experts dans tous les domaines : avocats spécialisés, consultants, équipes de communication, informaticiens... mais aussi de super franchisés. C'est aussi le message que nous voulons faire passer aux prétendants à notre la franchise... Parce que nous sommes les numeros 1, en restant modeste (rires)
Ok, tu es le meilleur... Mais parles-nous un peu de tes bubble ? de tes services ?
J'ai testé et investi pendant un an dans des bubble de tous les pays et de tous les fournisseurs. Résultat, nous proposons aujourd'hui des bulles sur mesure, de haute qualité. Le concept Bubble Bump est prévu pour qu’il revienne moins cher au franchisé de venir chez nous plutôt que de se lancer seul. Sans parler de la qualité de nos services : 1/bulles de haute qualité, 2/contrats établis par l'avocat; 3/site www.bubblebump.fr ou chaque franchise à sa propre page web professionnelle, propre, simple, sobre, dynamique et épurée. On permet aussi à nos franchisés, via des partenariats, de se faire conseiller gratuitement pour créer leur société, d’avoir une identité visuelle et un kit de communication. Sans compter notre partenaire assureur qui les couvre en RC professionnelle et un Intranet ou ils partagent nos bons plans de développement.
Le secteur est devenu très concurrentiel en quelques mois. Comment te différencies-tu de tes concurrents ?
Quand je vois mes concurrents actuels, je me revois un peu plus d'un an en arrière, avec mes premières bulles. Les clients s’amusaient mais c’était quand même catastrophique. On était très serrés dedans, on respirait mal et il y avait pas mal d'entorses des genoux... Aujourd'hui, après douze mois de test, on a des bulles faites sur mesure, avec lesquelles tous ces problèmes n'existent plus. Je dis même à mes franchisés qu'ils ne peuvent pas se rendre compte de savoir ce que c'est que de conduire une Rolls quand on n’a connu la 4L !

Samuel HOULES (Bubble Bump) : « Bientôt un championnat de France de BUBBLE ! »

J’attends toujours le franchisé qui me dira : « a y’est, enfin un client qui n'a pas aimé. »

Mais encore ?
L’animation, les vidéos, le professionnalisme, le dynamisme et le sourire sont aussi nos atouts. Sans compter que notre réseau de franchisés, de par son nombre, nous apporte sans cesse de nouveaux réglages, qui nous permettent de nous perfectionner. Et puis, s’il y a de la concurrence, c’est qu’il y a du potentiel et, de toute façon, nous ne regardons pas dans le rétroviseur.
Tu as un projet de championnat de France pour 2015. Expliques comment cela va se passer ?
Tiens, voilà une bonne question… qui fait aussi et surtout "la différence "avec les autres. Nous travaillons depuis quelques semaines sur le premier championnat national Bubble Bump. Nous voulons faire un très gros événement. Je ne peux malheureusement pas en dire plus pour l’instant car il reste des choses à caler. Mais je promets du très lourd.
On suppose que ça aura lieu à Toulouse, là où tout est parti ?
Effectivement, dans une des plus belles et grandes salles polyvalentes de la ville. Il y aura trois championnats en un : l’inter-franchisés (au moins 32 équipes), l’inter-entreprises et l’inter-particuliers. Les phases qualificatives auront lieu le matin, les finales l’après-midi, avec seize équipes dans chaque catégorie et un coach « star du sport » pour chacune. On prévoit aussi pas mal d’animations avec des show un peu à l’américaine et d’autres surprises…Mais j’en ai déjà trop dit (rires)
Quel avenir vois-tu pour les bubble ?
Au départ, j’ai cru que cette activité n’était qu’un buzz passagé. Mais au fil du temps, je me suis rendu compte que ça n’était pas le cas. Simplement parce que tous ceux qui essaient, sportifs ou non, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes… tout le monde sans exception se régale et ne demande qu’une chose : recommencer ! C’est ça les bubble. Tenez, nous avons déjà fait pratiquer plus de 30.000 personnes en France et j’attends toujours le franchisé qui me dira : « ça y’est, enfin un client qui n'a pas aimé. »

Propos recueillis par Denis Dupont

Samuel HOULES
Né le 12/09/1974 à Castres
Etudes : licence de mathématiques et maîtrise ingénieur l'autre en multimédia
Parcours pro : ancien responsable d'agence bancaire et leader européen d'une Societe de marketing de réseau
Parcours foot : footeux de niveau CFA2. Vainqueur de la coupe de France Corpo en 2001 avec les laboratoires Pierre Fabre.

BUBBLE BUMP
6 impasse des Lilas
81570 Frejeville
Tel : 06 50 84 65 94
Mail : contact@bubblebump.fr
Internet : www.bubblebump.fr









module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut






Partager ce site
Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile