Jean-Pierre GRUPPI (Convi'Foot) : "Un exploit à ce niveau là !"


Publié le Jeudi 9 Juin 2016 à 05:46


De retour de Palma de Majorque ou il a assisté à la victoire de FF Bordeaux dans le tournoi de Foot5 des jeux Mondiaux Sport Entreprise, Jean-Pierre Gruppi, le responsable du Convi'Foot, fait le point sur les prestations des quatre équipes françaises présentes sur place et plus globalement sur la compétition...


Jean-Pierre Gruppi (au centre)
Jean-Pierre Gruppi (au centre)
Jean-Pierre, deux équipes du Convi’Foot sur les deux plus hautes marches du podium des Jeux Mondiaux Sport Entreprise, ça représente quoi pour toi ?
C'est super et je suis fier de nos équipes du Convi. Elles ont démontré que le Foot5 français était un, sinon LE meilleur du monde. Et sur l'ensemble du tournoi, c'est tout à fait mérité. Un petit regret pour les Caméléons qui méritaient leur place au moins en demie. Mais c'est une belle équipe avec un super état d'esprit... on la retrouvera !


Ton avis sur le tournoi de Palma d’un point de vu niveau sportif ?
Le niveau a été classique avec quelques matchs faciles en poule contre des équipes d'un niveau bien moindre. Puis, dès les quarts, tout s'est compliqué avec l'enjeu. Avoir deux équipes françaises du Convi’Five en finale était un réel exploit à ce niveau là.

Justement, les performances des équipes françaises ont-elles été conformes à tes attentes ?
Plus ou moins. Le FC Actical n'a pas eu le sérieux que j'espérais dans une telle compétition. C’est dommage. Il y a peut-être des choses à revoir pour les Parisiens. Surtout ils doivent bien savoir quels sont leurs objectifs. Les Caméléons ont été remarquables à tous points de vus. C'est dommage, en quart, ils se laissent prendre par l'enjeu face à des israéliens qui ont "pourris" le match car ils ont vite compris que c'était leur seule issue. Cette expérience leur servira pour l'avenir. Mais ils fait l'unanimité auprès des autres participants du Convi tant ils ont une belle équipe et un très bon état d'esprit. Après, la Roquette de Lunel a été extraordinaire. Mais on y est habitué avec Rezoug (ndlr Taïbi, le capitaine) et ses partenaires. Ils ont fait un très beau parcours. En finale, ils mènent même quatre buts à deux. Ca a été leur grand regret. Mais il faut vite l'évacué car ils ont fait le maximum et cette place en finale doit être une fierté pour eux. Enfin, FF Bordeaux a été... comme d'habitude ! Tous les observateurs ont été impressionnés par le niveau de jeu des Bordelais et par leur comportement sûr et en dehors du terrain. C’est une belle locomotive pour le Foot5 français.

La Team Caméléons a fait l’unanimité...
La Team Caméléons a fait l’unanimité...

Si chaque football a ses adeptes, pourquoi ne pas les représenter ?

Et point de vu organisation, qu’as-tu pensé de ces premiers jeux mondiaux ?
Pour avoir participé aux Jeux Européens l'an dernier à Riccione en Italie -qui avaient été superbes- je dirais que c'était le jour et la nuit. Je préfère donc ne pas m'attarder là-dessus, car on a réussi à masquer pas mal de choses. Mais les cérémonies n'ont pour moi pas été dignes de Jeux Mondiaux et l'organisation dans les autres sports a été plus que limite. J'avais de grosses appréhensions en partant sur le côté organisationnel et elles se sont malheureusement confirmées… Les prochains jeux ne pourront être que mieux !

On sait qu’il y avait quatre type de football représenté : à 5, à 7, à 11 et le Futsal. Ne trouve tu pas que ça fait beaucoup et qu’il n’y avait finalement que très peu de différence entre le tournoi de Futsal et le tournoi de Foot5 ?
Oui, mais les Espagnols sont très futsal. Ils ont voulu privilégier ce sport alors qu'il n'y avait presque aucune équipe inscrite au départ. Ils ont donc mis une dizaine d'équipes de leur pays pour pouvoir faire un tournoi. Après, le Foot5 a démontré qu'il avait largement sa place dans une telle compétition avec vingt équipes présentes, sans Espagnoles. Et encore une fois, si les organisateurs l'avaient vraiment mis en avant comme il aurait fallu, on aurait pu avoir encore plus d'équipes et de pays. Après, si chaque football a ses adeptes, pourquoi ne pas les représenter ? Mais il faudra je pense à l'avenir avoir une vraie réflexion sur l'organisation internationale de chaque sport. On ne peut pas dépendre 100% du pays qui reçoit s’il n'est pas à la hauteur de l'événement. Pour moi chaque discipline devrait avoir un référent au niveau national, européen et mondial. Ces référents travailleraient ensuite avec les organisateurs du pays qui reçoit. Bon, après, c'était les premiers jeux mondiaux et la fédé mondiale a déjà fait un sacré travail.

FF Bordeaux fait un beau champion du Monde Sport Entreprise...
FF Bordeaux fait un beau champion du Monde Sport Entreprise...

Mieux vaut être les leaders de celui qu'on prône que les moutons d'un qui nous convient pas...

Ne serait-il pas temps selon toi que le Foot5 développe une vraie identité et culture à travers le jeu avec paroi qui en est finalement l’essence ?
Oui, et tu le sais comme moi. Le Foot5 a des identités diverses et là je ne parle même pas du foot à 6 ou à 7 comme on peut le voir dans les pays de l'Est. Il faut que nous organisions de vraies compétitions internationales de Foot5, mais avec nos terrains avec parois et nos règles. Les autres pays sont demandeurs et on prendra vite le dessus sur les autres foots diversifiés. Notre culture n'est pas celle du foot à 6 ou à 7 ou nous avons quinze ans de retard sur les autres. Nous ne pourrons jamais gagner une compétition intéressante dans ces disciplines puisque nous n'avons ni les joueurs, ni la culture tactique, ni les terrains pour nous y entraîner. Donc, si des équipes françaises de clubs ou autres participent pour se dire que faire un huitième ou un quart de finale est un joli exploit, c'est se tirer une balle dans les deux pieds. Remarque, c'est bien un peu français ça aussi (rires). Si encore une fois la France doit être la locomotive pour faire du Foot5 international un sport à part entière, allons-y. Mais ne restons pas les moutons d'un sport qui nous convient pas, autant être les leaders de celui qu'on prône non ?

Le mot de la fin pour toi…
Félicitations à tous les participants et merci à 5foot5 de s’être déplacé à Palma pour suivre le tournoi. Je ne sais pas encore si nous ferons des qualifications Foot5 pour les prochains Jeux Européens de GAND (Belgique) en 2017, mais j'espère vraiment que le sport d'entreprise se développera à travers toutes ces compétitions dans encore plus de pays. Le potentiel est grand, la vitrine est belle. Il faut maintenant réussir à mettre en valeur ce qu'il y a dedans. Et merci à la FFSE (Fédération Française Sport Entreprise) qui se démène pour que tout ça existe.

Recueillis par Denis Dupont

LES RÉSULTATS DES EQUIPES FRANCAISES
- FF Bordeaux : vainqueur
- Roquette Lunel : finaliste
- Team Caméléons : quart de finaliste
- FF Acticall Paris : huitième de finaliste

>> VOIR LE COMPTE-RENDU DU TOURNOI...
>> VOIR LE COMPTE-RENDU DE LA FINALE...








module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut






Partager ce site
Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile