Foot5 Féminin – Florian RIPPERT : « Faire de la LADIE5 Cup un outil de promotion du Foot5 féminin… »


Publié le Lundi 2 Mai 2016 à 07:24


Après avoir été le premier à organiser une ligue féminine dans un complexe, celui de Paris, Le FIVE FC, en collaboration avec Soccer Park, lance cette fois ci la première compétition d’envergure destinée aux filles avec la Ladie5 Cup. Explication avec Florian Rippert, en charge du projet…


Florian Rippert, responsable de la LADIE5 Cup pour le FIVE FC...
Florian Rippert, responsable de la LADIE5 Cup pour le FIVE FC...
En collaboration avec Soccer Park, le Five FC va organiser la LADIE5 Cup. Explique en quoi va consister cette épreuve ?
La LADIE5 CUP sera un tournoi féminin organisé à l'aube de l'euro 2016 dans le cadre du salon Paris Football Week, au stade Charléty.

Concrètement, commet l’épreuve va-t-elle se dérouler ?
Elle se déroulera sur une demi-journée, de 14 à 18 heures, et réunira des équipes composées de joueuses licenciées dans des clubs de football ou tout simplement de passionnées de football qui voudront s'amuser tout en profitant du salon. Il y aura bien évidemment de l'enjeu avec des lots ADIDAS à gagner. Mais comme dans toutes nos compétitions, le mot d'ordre sera le fair-play, la convivialité, le respect, l'esprit d'équipe et le plaisir du jeu.

Qu’attends-tu de cette première édition ?
Nous attendons bien évidemment beaucoup d'engouement. Le footl féminin est en plein essor malgré une sur-médiatisation de son homologue masculin. Nous aurons donc l'occasion, via la LADIE5 Cup, de le mettre à l'honneur. Le but est de le promouvoir et de prouver que l'avenir du Foot5 peut également se conjuguer au féminin.

« Nous souhaitons que les filles intègrent nos compétitions phares à terme… »

Est-ce un tournoi « one-shot » dans le cadre du salon du foot qui se tient tous les deux ans ou l’idée est de pérenniser cette épreuve ?
Il s'agira d'une première édition qui s'inscrira dans la durée et représentera à l'avenir l'une des plus belles compétitions de football féminin dans le pays. L'idée sera bien évidemment de l’inscrire dans la durée et d’en faire, tous les deux ans, un outil de promotion pour le Foot5 au féminin.

Le Five FC avait été le premier à organiser une ligue féminine, au Complexe Porte de la Chapelle. Quelle est la stratégie en matière de Foot5 féminin ?
Effectivement, une ligue féminine a vu le jour au Five de PARIS. Plus généralement, les événements Foot5 féminin ou mixte se multiplient au sein des réseaux Le Five et Soccer Park. Sur le long terme, nous souhaitons que les filles intègrent nos compétitions phares (Five Cup, Ligue5, ligues étudiantes…) et soient sur un pied d’égalité avec les garçons.

Et plus globalement, quelle est ta perception du foot féminin ?
Le football féminin est de plus en plus reconnu, que ça soit par le biais de l'équipe de France ou de clubs comme le PSG et l'OL. Forcément, le nombre de filles licenciées FFF ou jouant au Foot5 augmente. Nous observons d’ailleurs dans nos complexes de plus en plus de footclubbeuses, que ce soit au Five de Strasbourg, à celui de Paris ou au Soccer Park de Metz.

Le Five de Paris a été le premier à organiser une ligue 100% féminine cette saison...
Le Five de Paris a été le premier à organiser une ligue 100% féminine cette saison...

« IL reste beaucoup à faire pour exploiter le potentiel du foot féminin… »

Et médiatiquement ?
La coupe du monde féminine au Canada a été une véritable vitrine. Il y a cependant encore une sous-exposition, les médias se focalisant principalement sur les milliards brassés par le football masculin. Mais on peut constater que des clubs comme le PSG ou l'Olympique Lyonnais ont un impact positif grâce à leurs bons résultats dans les coupes européennes. L’apport de journalistes féminines qui s'imposent dans le paysage médiatique, comme Carine Galli (RMC), Margot Dumont (BeInSport) qui joue régulièrement au Five de Paris, ou encore Francesca (Touche pas à mon Sport), est une très bonne chose aussi. Elles représentent de réelles porte-paroles qui contribuent à la reconnaissance des femmes dans le football.

Selon toi, le foot féminin peut-il fonctionner sur le même modèle que le masculin ?
Quand on se rend compte que plus de 81% des Français ont une bonne, voire très bonne image du foot féminin, il est inimaginable que cette discipline ne se développe pas encore dans les années à venir. Mais il reste encore beaucoup à faire par les instances pour exploiter son potentiel et aboutir à un rayonnement plus équitable.

Penses-tu que la LADIE5 Cup sera l’occasion de voir enfin jouer Eléonore et Laure* au Foot5 ?
(Rires). Effectivement, elles ont été pré-sélectionnées avec Sandy Levittas (Directrice du Five de Tours) pour faire partie de la #TEAMLEFIVE !

Recueillis par Denis Dupont

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS
Florian Rippert : 07 62 97 05 05 ou florian.rippert@lefive.fr.rippert@lefive.fr

Florian RIPPERT
Né le 14/12/1993 à Paris (15ème)
Fonction au FIVE FC : Chef de projet Marketing-Evénementiel et Community Manager
Parcours pro : Responsable Relations Presse - Chargé de communication Le FIVE FC (2012-2014), Chef de projet Marketing-Evénementiel Le Trot (Hippodrome de Vincennes, 2012-2014)
Parcours Foot : PUC, ACP15, CA PARIS

Foot5 Féminin – Florian RIPPERT : « Faire de la LADIE5 Cup un outil de promotion du Foot5 féminin… »








module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut

module bannierehaut






Partager ce site
Plan du site | RSS Syndication | Powered by WM
Facebook
Twitter
Rss
Mobile